Comprendre le remboursement du traitement d’une carie

Quels remboursements pour un implant dentaire ?Le traitement d’une carie fait partie des soins dits « conservateurs » pour la Sécurité sociale. Comme le détartrage et la dévitalisation, ces soins sont remboursés à hauteur de 70 % du tarif de convention.

Quel montant est donc remboursé en cas de carie ? Et que faire si le dentiste applique un dépassement d’honoraires

Soins dentaires : choisir une mutuelle adaptée pour la famille

Trois questions à se poser pour bien choisir sa mutuelle dentaireLes soins dentaires peuvent concerner n’importe quel membre de la famille, et à n’importe quel âge ! Poser des couronnes, prévoir de l’orthodontie, soigner une dent cassée… ces soins sont loin d’être bien pris en charge par la Sécurité sociale.

Pour profiter d’un bon remboursement, il est important de bien assurer sa famille

Mutuelles : quel est le délai de remboursement des soins dentaires ?

Quels remboursements pour des soins dentaires en Europe ?Après des soins dentaires – et encore plus quand il s’agit de soins dentaires coûteux -, on s’attend à un remboursement le plus rapide possible.

Du côté des mutuelles, les délais de remboursement peuvent dépendre des compagnies et des garanties… mais aussi, tout simplement, de la télétransmission et des modes de remboursement choisis. Nos explications.

Mieux comprendre les remboursements des soins dentaires

Comprendre le remboursement des soins dentairesSi vous voulez être bien remboursé pour certaines prestations dentaires telles que la mise en place d’une bridge, d’une couronne dentaire ou prothèse dentaire, il vous est conseillé de souscrire à une bonne mutuelle dentaire. Les soins dentaires sont généralement mal remboursés par la Sécurité Sociale sauf pour les soins dentaires simples.

La base de remboursement de la Sécurité sociale dentaire correspond à 70% du tarif de convention. Et les tarifs de convention sont très bas par rapport aux aux tarifs pratiqués par les professionnels de la santé dentaire.

Femmes enceintes : quels sont les soins dentaires possibles ?

quels soins dentaires possibles pendant la grossessePendant la grossesse, continuer à prendre soin de ses dents est très important. Quelles sont les points auxquels il faut faire plus attention, et dans quelle mesure peut-on suivre des traitements dentaires plus spécifiques ? Est-ce que certains soins sont déconseillés pendant la grossesse ?

Continuer à consulter le dentiste : une priorité !

La grossesse n’affecte pas particulièrement les dents des futures mamans. Mais le changement des habitudes peut en revanche entraîner la formation de caries. Ne serait-ce que la tendance à grignoter, les envies de sucré, les sodas… ou même les nausées.

Pour soigner les caries rapidement, une visite de contrôle chez le dentiste est conseillée dès le troisième mois de grossesse. Et cela, même si vous avez déjà effectué cette visite avant de tomber enceinte !

Soigner une dent fêlée ou fissurée : explications pratiques

Economiser sur ses soins dentairesUne dent peut se fêler ou se fissurer suite à un choc, en mastiquant un aliment trop dur ou simplement à cause de grincements de dents ou de caries étendues. La fêlure peut, lorsqu’elle est étendue, être douloureuse. Plusieurs types de soins peuvent être proposés par le dentiste.

Fêlure de la dent : comment diagnostiquer ?

La fêlure d’une dent peut être provoquée par un choc plus ou moins violent sur la mâchoire ou la dent (par exemple dans les sports de contact). Elle peut aussi avoir lieu lorsqu’on essaie de mâcher un élément trop dur… en cassant une noisette par exemple, en simplement en croquant dans un sandwich trop dur. 

Soins dentaires et ACS, comment ça marche ?

Profiter de garanties dentaires avec l’Aide à la Complémentaire Santé (ACS)Les soins dentaires peuvent-ils être pris en charge par l’Aide à la Complémentaire Santé (ACS) ? Oui : selon le contrat qui a été souscrit et dans la limite des garanties choisies, les particuliers qui bénéficient d’une Aide à la Complémentaire Santé bénéficient de conditions de souscription avantageuses.

Comment en profiter ? Nos explications.

Comprendre le tarif de base de remboursement des soins dentaires

Economiser sur ses soins dentairesLe tarif de convention de la Sécurité sociale sert de base de remboursement pour l’ensemble des soins. Et cela concerne aussi les dépenses liées aux soins dentaires. Pour la plupart des soins dentaires, la base de remboursement appliquée est 70 %. Mais certains soins dentaires ne sont pas du tout remboursés : c’est le cas des implants dentaires par exemple.

Pour comprendre les tarifs de remboursement des soins dentaires, quelques explications s’imposent ! 

Mutuelle dentaire et mutuelle d’entreprise : quels remboursements ?

Mutuelle dentaire et mutuelle d’entrepriseDepuis le 1er janvier 2016,  la mutuelle d’entreprise est aussi obligatoire dans les petites et moyennes entreprises. Si votre entreprise ne l’a pas encore mise en place, il est encore temps. Et si elle est déjà proposée aux salariés mais qu’il manque encore des informations sur la prise en charge, il est aussi possible d’entamer des démarches pour résilier le contrat collectif et en changer.

Sur Mutuelle-dentaire.fr, on vous propose un point sur la prise en charge des soins dentaires. Comment faire pour bénéficier des meilleurs remboursements possibles ? Votre entreprise propose-t-elle de bonnes garanties ?

Quelle mutuelle rembourse les implants dentaires ?

Comment obtenir le remboursement d’un implant dentaire ?Le saviez-vous ? Si la Sécurité sociale ne rembourse pas les implants dentaires, c’est parce qu’elle considère qu’il s’agit de soins de confort, au même titre que la chirurgie esthétique par exemple.

Et pourtant, ce sont des soins qui peuvent être particulièrement importants pour soigner son apparence pour celui qui a perdu une ou plusieurs dents.

Bien prendre soin des dents des enfants : les bons réflexes

comment prendre soin des dents des enfantsPrendre soin des dents des enfants, cela commence dès le plus jeune âge ! Pour apprendre aux plus jeunes les bons réflexes et bons gestes du quotidien, notre guide pratique de la santé bucco-dentaire des enfants, de la naissance à l’adolescence.

Un brossage adapté à chaque âge

Les premières dents de lait méritent de l’attention. Les caries peuvent apparaître même chez les tout-petits ! Les premiers brossages peuvent être effectués en passant doucement une compresse imbibée de sérum physiologique.

Résilier une mutuelle d’entreprise, est-ce possible ?

Résilier un contrat groupe obligatoireLes contrats d’entreprise, également appelés contrats groupes, ne sont pas forcément les plus avantageux financièrement. Ils ne proposent pas forcément les garanties les plus adéquates à vos besoins de santé.

Le problème des contrats groupe, c’est qu’ils sont calculés et élaborés pour des centaines voire des milliers de personnes qui n’ont donc pas forcément les mêmes besoins de remboursement.
Dans certaines entreprises, vous pouvez choisir vous-même votre contrat car les contrats groupe peuvent proposer des garanties différentes.
Mais dans la plupart des entreprises, les garanties sont les mêmes pour tous les salariés de l’entreprise. 

Implants dentaires : pourquoi ils ne sont pas remboursés par la Sécu ?

Les prix des soins dentaires, région par régionLa Sécurité sociale ne prend pas en charge les implants dentaires. En cas de pose d’implants, attention aux problèmes de financement ! Les prix sont très élevés et peu de mutuelles prennent en charge un remboursement de ces frais. 

Pourquoi les implants dentaires ne sont pas remboursés ?

Pour ne pas rembourser la pose des implants, la Sécurité sociale se retranche souvent derrière l’excuse de soins considérés comme « esthétiques ». Mais il ne s’agit pas de soins esthétiques à proprement parler : la plupart du temps, ils sont essentiels pour le bien-être ! 

Faut-il choisir une mutuelle pour les dents ?

implants-dentaires-fotoliaLorsqu’on doit se faire soigner les dents, il vaut mieux avoir prévu la dépense ! Le coût des soins dentaires peut être très élevé, notamment pour la pose d’implants ou de couronnes… ou même pour un suivi en orthodontie ou le traitement d’une carie en urgence.

Mais faut-il vraiment choisir une mutuelle pour rembourser ses soins dentaires ? Nos explications.

Une mutuelle dentaire, pour quoi faire ?

Quand on parle de mutuelle dentaire, il s’agit en fait d’une complémentaire santé dont les garanties sont renforcées sur les postes dentaires. Cela permet de mieux répondre aux assurés qui ont besoin de soins dentaires plus conséquents – et donc plus coûteux.

Tout le monde n’a pas les mêmes besoins et si certains cherchent le meilleur remboursement possible pour leurs lunettes, d’autres peuvent chercher des remboursements adaptés pour leurs couronnes, leurs implants ou l’orthodontie des enfants !

Comment choisir une mutuelle adaptée aux soins dentaires ?

Il faut en premier lieu connaître ses besoins exacts ! Un assuré qui n’a besoin que de soins conservateurs (surveillance des caries par exemple, ou détartrage) n’aura pas besoin de garanties plus importantes. Il faut néanmoins bien savoir que la Sécurité sociale ne rembourse que 70 % du tarif de convention d’une consultation chez le dentiste, soit 16,10 € sur un montant de 23 €. Le reste pourra être remboursé par une mutuelle qui couvre les soins dentaires à 100 %.

Pour les assurés qui prévoient des dépenses plus importantes par contre, il faut calculer ! On sait vite lorsqu’on a « de mauvaises dents », et au fil des années cela peut se traduire par la pose de couronnes, d’implants après une extraction dentaire, ou encore d’inlays et d’onlays… A titre d’exemple, les couronnes sont remboursées 75,25 € par la Sécurité sociale, mais elles peuvent coûter entre 500 et 900 € selon les dentistes. Autant dire que choisir une mutuelle qui propose de bons taux de remboursement pourra être vite rentable.

Il ne faut pas oublier, au moment de choisir une mutuelle renforcée sur les soins dentaires, de vérifier le reste des garanties : là aussi, un point sur ses besoins s’impose… ou sur ceux de la famille. L’une des solutions possibles, c’est de comparer les garanties en ligne. Ou simplement de demander un devis, histoire de calculer sereinement !

Economisez des maintenant comparez ici

Résilier sa mutuelle : délais et infos pratiques

Les bonnes demarches pour resilier sa mutuelleDans bien des cas, la mutuelle permet d’économiser de l’argent… surtout lorsqu’on prend le temps de bien choisir ses garanties et de les adapter à ses besoins ! Et comme ces besoins peuvent évoluer, il peut aussi être utile de résilier sa mutuelle pour en souscrire une nouvelle. On vous explique quelles étapes suivre et quels délais respecter.

Quand faut-il résilier la mutuelle ?

Le contrat de mutuelle peut se résilier à une certaine période seulement : soit à la date anniversaire de la signature du contrat, soit au 31 décembre. Pour cela, il faut vérifier le délai précisé dans le contrat de mutuelle. 

Bénéficier des meilleurs remboursements dentaires : comment faire ?

Bénéficier des meilleurs remboursements dentaires : comment faire ?Les dépenses liées aux soins dentaires sont parmi les plus élevées. Implants dentaires, couronnes dentaires : autant de frais qui peuvent s’avérer rapidement très coûteux ! La Sécurité sociale intervient très peu sur les remboursements des soins dentaires. Pour bénéficier d’une meilleure prise en charge, il est donc essentiel de bien choisir les garanties de sa mutuelle.

Pourquoi choisir des garanties dentaires ?

La Sécurité sociale rembourse une partie des dépenses liées aux soins dentaires. Elle prend en charge 70 % des frais sur la base du tarif de convention. Mais attention à deux choses : certains soins font systématiquement l’objet de dépassements importants du tarif de convention, et d’autres soins sont exclus de toute prise en charge. Les couronnes dentaires par exemple sont remboursées sur une base de 70 % de 107,50 €, alors qu’elles sont généralement facturées autour de 600 à 800 € selon les régions. Et les implants dentaires, eux, ne sont pas du tout pris en charge… 

Consulter un dentiste sans mutuelle : quels remboursements ?

consulter un dentiste sans avoir de mutuelle Aller consulter un dentiste sans bénéficier de remboursements peut faire très mal… au porte-monnaie ! La consultation chez le dentiste coûte au minimum 23 €. En y ajoutant le coût d’une radio de contrôle par exemple, ou le soin d’une carie, le prix de simples soins peut rapidement dépasser 50 euros.

Pour autant, les soins dentaires ne doivent pas se limiter à une question de budget. Des caries non soignées peuvent causer abcès, dévitalisation et dents cassées. Pour une question d’esthétique autant que de santé, une consultation régulière et des soins adaptés sont nécessaires

Soins dentaires et mutuelle d’entreprise : comment ça marche ?

Soins dentaires et mutuelle d'entreprise : comment ça marche Depuis le 1er janvier 2016, les petites et moyennes entreprises doivent proposer une complémentaire santé collective à leurs salariés. Comme dans les grandes entreprises, la mutuelle est commune pour tous les employés. Attention, selon le contrat choisi les soins dentaires ne sont pas forcément pris en charge.

Un panier de soins commun pour tous les salariés

La mutuelle de groupe est obligatoire pour les petites et moyennes entreprises depuis le 1er janvier 2016, dans le cadre de la loi sur la généralisation de la complémentaire santé. Il s’agit d’une évolution de l’ANI, l’accord national interprofessionnel.

Remboursement d’une facette dentaire : comment faire ?

Les dents du sourire, des dents… mieux remboursées ?La pose de facettes n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale. Il s’agit d’un soin qui est considéré comme un soin de confort, et non indispensable à une bonne santé.

Mais comme les implants, il s’agit d’un soin qui peut être essentiel au quotidien, surtout pour des raisons d’esthétique ! Pour se faire rembourser ce type de soins, il faut se tourner vers une mutuelle qui prend en charge la pose de facettes. 

Tourisme dentaire : avantages, inconvénients et explications !

Soins dentaires : le tourisme dentaire est-il recommandé ?En Europe, il est possible de profiter de soins dentaires à un meilleur prix en Espagne, en Hongrie ou encore en Roumanie et en Serbie.

Les Français sont d’ailleurs des milliers à tenter ce qu’on appelle le « tourisme dentaire » chaque année. Mais cette pratique est-elle vraiment recommandée ? On fait le tour de ses avantages… et de ses inconvénients.

Soins dentaires : quelles sont les bases de remboursement ?

Economiser sur ses soins dentairesLorsqu’on parle de base de remboursement pour les soins dentaires, il s’agit en fait des tarifs de convention fixés par la Sécurité sociale. La Sécu rembourse généralement 70 % de ces tarifs de convention, sauf pour les soins qui ne font l’objet d’aucune base de remboursement (par exemple, les soins dentaires considérés comme des soins de confort).

Dans le cas où un professionnel de santé dentaire pratique des tarifs plus élevés que les tarifs de convention, il s’agit de dépassements d’honoraires. Ils ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale, mais peuvent l’être par la mutuelle. 

Avant la rentrée scolaire, prévoir les soins dentaires !

Soins dentaires : avant la rentrée scolaire, la visite de contrôleLes vacances, c’est aussi le lâcher-prise… et l’oubli des contraintes quotidiennes. Mais attention à bien préparer la rentrée, pour éviter de perdre trop vite le bénéfice des congés !

Prévoir la visite de contrôle dentaire avant le retour des enfants à l’école fait partie des recommandations. Comment s’organiser, et quels sont les points à vérifier ? 

Mutuelle étudiante et soins dentaires : comment ça marche ?

Mutuelle etudiante et soins dentaires - FotoliaDès leur inscription administative dans un établissement d’enseignement supérieur, les étudiants devront souscire à la Sécurité sociale étudiante. Il s’agit d’une démarche obligatoire.

Mais attention, cette Sécurité sociale étudiante ne prend pas en charge tous les frais… et notamment les dépenses des soins dentaires ! Comment ça marche ?

Quels sont les soins remboursés par la Sécurité sociale étudiante ?

La Sécurité sociale étudiante est assurée par une mutuelle étudiante, comme LMDE ou Emevia. Mais attention, seulement 70 % des dépenses de soins sur la base du tarif de convention, sont remboursées. Pour une consultation de dentiste par exemple, dont le tarif de convention est de 23 €, la Sécurité sociale sociale remboursera 16,10 €. 

Que faut-il faire en cas de traumatisme dentaire ?

Que faut-il faire en cas de traumatisme dentaire ?Les sportifs qui pratiquent un sport de contact le savent : un choc même minime sur le visage peut abîmer une ou plusieurs dents. Ce genre d’accident peut aussi se produire lors d’une simple activité sportive de loisir.

Comment réagir en cas de traumatisme dentaire ? Quels sont les bons réflexes ?

Dent cassée ou abîmée ? Faire le point avec son dentiste

Un choc plus ou moins violent sur le côté ou sur le devant du visage peut entraîner des dégâts sur une ou plusieurs dents. Cela se traduit généralement par une douleur immédiate… mais une dent cassée ou fissurée, c’est aussi parfois un simple inconfort ou un éclat de dent qui manque. 

Une mutuelle dentaire sans plafond, comment ça marche ?

Une mutuelle dentaire sans plafond, comment ça marche ? Les soins dentaires font partie des soins les plus coûteux. Les implants dentaires, par exemple, peuvent coûter jusqu’à 2500 euros selon les régions, mais ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale. Les couronnes dentaires sont aussi très peu remboursées par l’Assurance maladie : près de 70 euros, alors que le coût varie de 600 à 1000 euros !

Les mutuelles prennent généralement une partie de ces frais dentaires en charge. Mais pour trouver les meilleurs remboursements possibles, il faut plutôt miser sur une mutuelle dentaire sans plafond. 

Obtenir le remboursement d’un implant dentaire

Comment obtenir le remboursement d’un implant dentaire ?La pose d’un implant dentaire peut coûter de 600 à 1200 euros selon les régions et les chirurgiens. Il s’agit pourtant d’un soin qui dépasse le simple confort esthétique. Nos conseils pour bénéficier du meilleur remboursement possible !

Demander un devis au dentiste pour s’assurer d’un tarif correct

La pose d’un implant dentaire est particulièrement recommandée suite à une extraction dentaire. C’est d’ailleurs le rôle du dentiste de vous proposer ce soin, dans le cas où il préconise de vous ôter une dent.

Les soins dentaires, ces « imprévus coûteux » pour les Français

Quels remboursements pour des soins dentaires en Europe ?Les Français gèrent globalement bien leur budget… mais dépensent en moyenne 2000 euros par an pour des « imprévus » qui font un trou dans leur budget ou leurs économies. Ce sont les chiffres avancés par une étude Cofidis, relayée sur LeFigaro.fr.

Parmi ces imprévus, figurent des factures d’énergie plus élevées que d’habitude, un complément d’impôts à payer à l’automne, un appareil électro-ménager à remplacer… ou des soins dentaires à réaliser en urgence. 

Mutuelle sans délai de carence : une prise d’effet immédiate !

Comprendre le remboursement des soins dentairesNul ne peut prévoir ni anticiper les aléas de la vie, que ce soit un accident ou une maladie ! Dans le cas d’une maladie soudaine et grave ou d’un accident nécessitant une hospitalisation subite, ou même un rage de dents qui révèle un besoin de soins immédiats, une mutuelle sans délai de carence permet d’éviter les frais trop importants.

Les mutuelles de santé prévoient en général sur leurs contrats un délai d’attente, pendant lequel vous ne percevez que des remboursements limités sur des postes importants. Dans la plupart des cas, ce n’est pas gênant si vous n’avez pas besoin de soins. Mais si vous avez besoin d’une prise en charge immédiate, il vaut mieux se tourner vers une mutuelle sans délai de carence. La souscription est immédiate, et la prise d’effet également.

Dans quels cas faut-il prévoir une mutuelle sans délai de carence ? On fait le tour !  

Soigner une rage de dents pendant les vacances

Rage de dents : comment se soigner pendant les vacances ?Une rage de dents peut se déclarer n’importe quand… et même pendant les vacances. Elle peut être due à une carie, à un abcès dentaire ou à une pulpite, c’est-à-dire une carie trop proche d’un nerf. Et elle peut causer d’intenses douleurs.

Comment soigner une rage de dents lorsqu’on est en vacances, loin de son dentiste habituel ? Combien ça coûte ? 

Mutuelle responsable et soins dentaires : comment ça marche ?

Mutuelle responsable et soins dentaires : comment ça marcheLa mutuelle responsable est obligatoire depuis 2015. Mais nombre de particuliers n’ont pas vraiment vu la différence, et pour une bonne raison : pour les soins dentaires, il n’existe pas de plafond.

Les mutuelles peuvent donc proposer des garanties intéressantes pour les particuliers qui prévoient des soins dentaires plus ou moins coûteux.

La mutuelle responsable
pour éviter les dépassements d’honoraires

Les contrats responsables sont l’un des volets de la réforme de la généralisation de la complémentaire santé. Ils prévoient certains plafonds de remboursement : cette mesure doit aider à limiter la prise en charge des dépassements d’honoraires… et donc de trop nombreux dépassements d’honoraires.